Gros succès pour la Rando solidaire du CCFD-Terre Solidaire

Samedi 26 mars après-midi, le CCFD-Terre Solidaire a rassemblé 60 personnes sur l’île de la Barthelasse à Avignon. Au programme, une marche de 6 km le long du Rhône et des chemins, entrecoupée de 3 pauses qui invitaient à appréhender le problème de l’accaparement des Terres, de l’Eau et des Semences. Et à découvrir le bien-fondé de l’agroécologie plutôt qu’une agriculture intensive nécessitant des intrants (engrais, herbicides,carburants) trop chers pour les petits paysans !

Ainsi, Massa Koné, porte-parole de la Convergence Globale des Luttes pour la Terre et l’Eau en Afrique de l’Ouest a témoigné des conditions de vie et de travail de ses collègues au Mali. « Moi-même agriculteur, je suis devenu juriste pour défendre les terres de nos ancêtres, souvent menacées par des groupes et des multinationales qui exploitent notamment les ressources minières et pétrolières. » Les 300 organisations paysannes, drainant environ 2 millions de personnes, se sont unies pour faire respecter leurs droits.Au Mali, ce sont 70 % des habitants qui vivent dans le rural, des ressources de la pêche, des cultures maraîchères ou de la petite agriculture. Et 60 % des paysans sont des femmes.

Grâce à un travail patient auprès des chefs coutumiers et des autorités politiques, ils organisent tous les 2 ans des caravanes de 300 personnes qui se déplacent sur des lieux concernés par des « accapareurs » sur 5 pays d’Afrique de l’Ouest. Ils obtiennent ainsi l’attention des gouvernants. Mais, Massa en est certain, leur combat prendra des dizaines d’années !

Sous un beau soleil printanier, la Rando s’est achevée par le verre de l’amitié. Et comme le disait une participante, « merci au CCFD-Terre Solidaire pour ce bon moment de sensibilisation ! Oui, l’agroécologie, c’est une belle solution. D’autant qu’en marchant, on a le temps de mieux digérer les informations ! »

Plus de renseignements sur : www.ccfd-terresolidaire.org