Action catholique ouvrière – Avant d’être femme, la femme est un être humain

page1image52534176

Avant d’être femme, la femme est un être humain

Déclaration du MMTC sur le 8 marsvendredi 15 février 2019, par International

Comme chaque année, le Mouvement mondial des travailleurs chrétiens publie une déclaration à l’occasion du 8 mars et de la Journée internationale pour les droits des femmes.

« Le Seigneur Dieu transforma la côte qu’il avait prise à l’homme en une femme qu’il lui amena. L’homme s’écria : ‘Voici cette fois l’os de mes os et la chair de ma chair ; celle-ci, on l’appellera femme, car c’est de l’homme qu’elle a été prise.’ Aussi l’homme laisse-t-il son père et sa mère pour s’attacher à sa femme, et ils deviennent une seule chair ».

« En créant l’être humain homme et femme, Dieu donne la dignité personnelle d’une manière égale à l’un et l’autre. » (Catéchisme de l’Eglise Catholique N° 2393).
Cela signifie donc ici que Dieu, en accordant l’égale dignité humaine à l’homme et à la femme, il les invite à construire ensemble une communauté humaine dans la dignité.

Encore beaucoup à faire contre l’inégalité et l’oppression.

Cela fait bientôt 20 ans que nous sommes entrés dans le 21ème siècle ; et pourtant la violence et la discrimination à l’égard des femmes n’ont pas encore disparu. Non seulement les discriminations entre les sexes en ce qui concerne la position sociale, la chance ou le traitement persistent encore, mais en bien des lieux publics des femmes sont humainement méprisées ou insultées. Bien plus, même dans des pays démocratiques où la loi est censée garantir l’égalité des droits entre les hommes et les femmes, les media dénoncent toujours l’existence de viols et d’atteintes à la vie des femmes.
Ceux qui sont conscients du problème n’ont pourtant pas ménagé leurs efforts pour libérer les femmes de l’inhumaine violence, face à ceux qui piétinent la dignité humaine des femmes. Ainsi ils luttent pour que la femme, image de Dieu, retrouve sa dignité humaine. En cela un exemple particulier nous est donné dans la proclamation par l’ONU en 1975 de ‘la Journée Internationale des femmes’ qui donne force pour défendre leurs intérêts.
Cependant encore beaucoup de femmes n’ont pu se débarrasser de l’entrave de l’inégalité et de l’oppression, parce qu’en bien des familles, des entreprises, des écoles, des sociétés, la discrimination des sexes reste considérée comme une chose normale. Au nom de la tranquillité du système et de la prospérité économique, des entreprises et des pays continuent à exploiter physiquement et moralement des travailleuses sans forces pour résister. Et puis dans des familles, des quartiers ou sur des lieux de travail, la violence sexuelle et le harassement sexuel laissent des femmes désarmées et sans défense, n’ayant plus que leurs larmes de sang à verser.
Tout cela montre que nous avons encore beaucoup à faire pour lutter contre la discrimination et la violence sexuelles à l’intérieur des familles, les injustices et l’exploitation des femmes sur les lieux de travail et la violence sexuelle sous diverses formes dans la société en général. Pour nous débarrasser de

Continuer la lecture de « Action catholique ouvrière – Avant d’être femme, la femme est un être humain »