Editorial !

 Avec  tous ceux qui vivent, travaillent ou se retrouvent  au Centre Magnanen, nous partageons  l’infinie tristesse qui nous habite aujourd’hui mais aussi le souvenir toujours présent de Jacqueline Charlety.

Décédée le 8 juillet de cette année, c’était une femme de cœur et de foi qui  nous a accompagnés et guidés pendant de nombreuses années.  Son enthousiasme, sa générosité, sa présence à la vie du quotidien, son attention aux autres, à nous, nous ont portés, habités.  Elle nous manque déjà.

Elle était chez elle dans cette maison et y manifestait avec constance sa volonté ardente de voir ce lieu unique, dirigé et animé par des laïcs, s’ouvrir, prendre une nouvelle dimension, être  pleinement lieu d’Eglise. Depuis 2010, elle avait trouvé autour d’elle une petite équipe avec laquelle elle a partagé ce désir profond d’évolution pour enfin  pouvoir mettre en œuvre ce qu’elle nommait “Un projet pour Magnanen”, son projet : Comment ouvrir cet espace de travail et de rencontres au plus grand nombre, à la société, à de nouveaux arrivants, chrétiens ou non, jeunes ou moins jeunes, mais tous acteurs de solidarité ?

 Elle rappelait aussi combien cette maison était également destinée à accueillir tous les laïcs engagés en Eglise.

Elle y œuvrait avec bonté, créativité, volonté, sourire et bienveillance, proche des salariés et des bénévoles, avec un souci quasi maternel d’un accueil chaleureux et du bien-être de toutes et de tous sans distinction. Tout cela avec la qualité d’un caractère bien trempé, généreux mais ferme, qui critiquait aussi bien les discours trop théoriques, les critiques injustes, la routine, l’auto-satisfaction ou le manque de reconnaissance de cet engagement.

C’est cette âme de la maison Magnanen qui s’est échappée cet été. Mais nous savons bien, nous qui avons eu le bonheur et la chance de l’avoir avec nous, égoïstement pour nous, que là où elle se trouve, sa bienveillance protectrice continue à nous accompagner.

C’est avec cet héritage que le Centre reprend pleinement son activité en septembre. Chacun retrouve ses marques, ses projets et collectivement c’est “le satellite” qui organise les moments de rencontres et de convivialité. Le programme se retrouve sur le site “Magnanen.com”.

Belle rentrée.


Dominique SEMONT

Président