Editorial !

Début octobre 2021 : Encore le pass sanitaire ! Voilà 18 mois que nous vivons dans un inconfort redoutable qui modèle notre quotidien, les relations personnelles, sociales et professionnelles, notre vie.

Pour le Centre Magnanen, lieu intergénérationnel dédié au rassemblement de structures d’origines diverses, chrétiennes ou non, cet état de société complètement différent pèse encore davantage sur le savoir- être et savoir-faire de chaque entité résidente. Comment franchir les obstacles que la pandémie a semés sur sa route ? Comment travailler lorsque l’activité première est de rassembler, ou de former, d’apporter conseils et pratiques ? Comment réunir au Centre ses adhérents ou bénévoles lorsque chacun se sent menacé par la rencontre de l’autre ?

Il n’a pas été possible de répondre à toutes ces interrogations. Mais notre choix a été de privilégier le meilleur  accueil possible  de chaque personne. Le travail du personnel fidèle au poste  a été orienté malgré les difficultés pour le meilleur des services, tout d’abord en imposant le respect  scrupuleux des injonctions de l’Etat, ensuite en cherchant à induire un sentiment de sécurité pour tous celles et ceux qui acceptaient ces règles d’usage.

Bien insuffisant pour permettre de retrouver les performances passées, cet effort est cependant récompensé par le fait que la plupart des acteurs ont pu maintenir le minimum d’activités. Cela assure en ce début d’automne des perspectives de croissance et de mieux vivre. Nous pouvons même imaginer que la volonté d’un grand nombre d’usagers de Magnanen de profiter de la cohabitation pour créer une animation partagée de la maison se concrétise. Reste que nous ne sommes pas les maitres du temps. Les derniers mois nous ont appris la fragilité des projets.

Maison de l’Espérance, nous croyons que nous y trouvons ensemble les outils pour conserver l’énergie et la volonté de résister, un “pass avenir”.

Bel automne à toutes et à tous.


Dominique SEMONT

Président