Editorial !

En ce début d’année nous franchissons une nouvelle fois cette borne temporelle qui nous conduit de l’année d’avant à l’année à venir. Cette transformation est balisée par de nombreux rendez-vous : Avent, fêtes de fin d’année, Noël, jour de l’an, Épiphanie, qui sont autant de passages qui associent des moments de convivialité, de temps spirituels et de joies partagées.

Pourtant le quotidien de ce début janvier nous renvoie aussi  d’autres réalités qui, souvent violentes ou tristes, troublent ou altèrent ces espaces de fête ou de détente.

Finalement cette ambivalence inaugure une nouvelle année que nous pressentons remplie d’aventures nouvelles, d’inquiétudes et d’espoirs nombreux.

Le Centre Magnanen, comme tout lieu de vie et de travail à Avignon, est un espace dans lequel ces injonctions souvent contradictoires se vivent au quotidien. Pour les mouvements et associations qui y résident, vivre cette complexité va demander à chacune et à chacun efforts et créativité pour vaincre l’inertie propre à ce climat morose.

Aussi, le Conseil d’administration de l’ACOC souhaite d’abord aux usagers de Magnanen  une année pleine de courage et d’énergie pour traverser ces temps agités, portés par la volonté de réussir leurs objectifs propres, de partager et de travailler ensemble. Nous désirons vraiment que ces vœux se réalisent, car leur succès sera la meilleure récompense apportée aux efforts portés par l’ensemble des acteurs du Centre et de l’ACOC.

Belle et bonne année 2020 à toutes et à tous.


Dominique SEMONT

Président